La photographie de mariage

Choisir son photographe de mariage peut se relever être un parcours du combattant. Vous vous demandez souvent pourquoi un photographe de mariage semble si onéreux… Le marché est saturé par bon nombre d’amateurs et professionnels… Sans compter que les propositions sont très diverses et difficilement comparables. Impossible alors de s’y retrouver !

Pour vous aider à comprendre pourquoi un photographe ne doit pas être choisi à la légère, il faut d’abord savoir bien comparer les offres et se poser les bonnes questions.

Le photographe a-t-il une activité déclarée ?

Nombre de clients reviennent vers moi car le photographe choisi les abandonnent à la dernière minute. Aucun contrat n’a été signé, ils n’ont donc aucune protection en cas de manquement à ses obligations. On me demande souvent de remplacer un photographe indélicat au pied levé. Facteur de stress, les futurs mariés se retrouvent dans une situation très inconfortable. Il est difficile de trouver un photographe réputé dans un temps très court (réservation un an à l’avance). Il est souvent déjà trop tard pour trouver une solution de secours…

Les photographes qui n’ont pas d’activité déclarée peuvent sembler plus intéressants à première vue car ils proposent des prix cassés… mais attention aux mauvaises surprises ! En cas de problème vous aurez beaucoup de mal à récupérer vos données ou défendre vos droits. Beaucoup de photographes apparaissent et disparaissent dès la première année (les entreprises ne payent pas d’impôts la première année).

Instinct Photo 76 est une entreprise expérimentée et déclarée à la chambre des métiers d’Évreux (27) depuis 2011. Mes clients signent un contrat qui leur assure la présence d’un photographe à leur mariage et la réalisation de la prestation dans les meilleures conditions.

La photographie professionnelle n’est pas un métier qui s’improvise. Le rôle du photographe ne sert pas uniquement à garder en mémoire des moments inoubliables. Un photographe est aussi là pour vous conseiller et vous guider pendant tout le déroulement de la cérémonie. Le professionnel est à votre écoute avant, pendant et après la prestation.

Si vous pouvez choisir un photographe, sachez que celui-ci a aussi toute liberté de choisir sa clientèle. C’est pourquoi prenez-rendez-vous avec lui, échangez sur son travail, n’hésitez pas à poser des questions. N’oubliez pas qu’il vous accompagnera comme personne de confiance tout au long de cette journée.

Pour vous y retrouver un peu plus dans la tarification des photographes de mariage, il est important de connaitre les prix pratiqués sur le marché. Le poste de dépense lié à la photographie d’un mariage en France est environ 10% de son budget total. Sachant que le prix moyen d’un mariage en France est de 10.000€ (pour environ 70 invités).

Mais pourquoi cela semble t’il si cher de faire appel à un photographe ?

Il faut tout simplement comprendre ses dépenses: Les taxes RSI (23% sur ses ventes + 2% taxes diverses), la cotisation annuelle CFE, un studio, les frais annexes (site internet, essence, marketing, assurances, téléphone, véhicule, etc…), le matériel professionnel, les impôts sur le revenu, les partenaires… La plupart des photographes sont “auto entrepreneur” et ne sont donc pas soumis à la TVA; si bien qu’il ne peuvent se faire rembourser aucun frais. Tout est à leur charge !

Passons en revu le temps qu’un photographe peut consacrer à votre mariage :

– Réponse personnalisée aux mariés lors du premier contact : 30 min
– Premier RDV avec les mariés : 1h30
– Second RDV pour signer un contrat avec les mariés : 1h
– Organisation/planification et réponses aux diverses questions des mariés : 2h
– Préparation du matériel : 1h
– Temps passé sur la route : 2h A/R
– Reportage le jour J : 4 à 8h
– Vidage des cartes mémoires + sauvegarde : 1h
– Tri des images : 2h
– Retouche des images : Entre 10 à 20 min. par photo. Imaginez 250 photos…
– Création galerie photo sur site/blog: 1h
– Fabrication du support numérique ou boite cadeau : 1h
– Mise en page d’un livre de mariage : 16h
– Remise en main propre des différents tirages: 1h

L’ennemi en photographie: le temps !

Bien sûr, le coût de la prestation passe dans le coût du matériel et le choix de produits de qualité (tirages, cadres, livres…) mais c’est avant tout pour le photographe beaucoup de temps investi… Les photographes professionnels sont passionnés, méticuleux, maniaques du détail et retouchent leurs photos pour vous sublimer et obtenir un résultat convaincant (même si au final elles vous semblent naturelles). Ils y passent donc du temps… Beaucoup de temps…
Un photographe va donc s’investir dans votre reportage de mariage. Soit en général une semaine de travail. Pourtant, le taux horaire de son travail se résume à… celui du SMIC ! Le travail d’un photographe demande de très grandes responsabilités avec une obligation de résultat pour ne pas rater l’évènement d’une vie, faire de magnifiques photos, tout en s’assurant de la fiabilité de son matériel.

A noter qu’Instinct Photo 76 a investi plus de 10.000€ en 2019 en matériel photo professionnel. L’usure du boitier reflex et son obsolescence oblige à le renouveler en permanence. Il faut le rentabiliser en seulement 2 ans. Bref, c’est aussi pourquoi bon nombre de photographes abandonnent leur passion à court terme ou n’ont d’autre choix que de combler le manque financier par une seconde activité professionnelle.

Alors oui, effectivement c’est un budget pour les mariés… mais NON ce n’est pas cher. Et il faut se le mettre en tête avant de chercher son prestataire photo. Un reportage photo pour un mariage varie entre 800 et 1500€. Au-delà, c’est en fonction des compétences du photographe, son œil, l’originalité de ses photos, le matériel qu’il utilise, son expérience, la qualité du travail fourni… Un photographe au noir, ne déclarant pas son activité, ne peut évidemment pas avoir la même liste de prix qu’un photographe établi et reconnu. Instinct Photo 76 fait tout pour faire profiter de son expérience à ses clients tout en proposant des prix négociés avec des fournisseurs de qualité.

Il est inutile de perdre votre temps et de faire perdre du temps à des photographes si votre budget ne correspond pas à leur travail. Sachez que les photographes sont pris d’assaut en haute saison (Mai-septembre), les prix flambent car ils sont surchargés par les demandes. Malgré toutes ces raisons, Instinct Photo 76 ne fait pas évoluer ses tarifs en fonction de la saison, mais tous les 3 ou 4 ans, avec toujours le même objectif : continuer à proposer des offres variées à des tarifs très attractifs.

Photographe amateur ou professionnel ? Faites votre choix !

C’est pourquoi, si vous ne pouvez-vous permettre ce minimum de budget, je vous conseille de demander à un proche ou à un membre de la famille de faire vos photos. En effet beaucoup d’amateurs obtiennent de très bons résultats avec un minimum de matériel.

Mais attention dans ce cas, n’oubliez pas que celui-ci ne pourra pas profiter de votre mariage dans de bonnes conditions et que tout le poids du résultat sera alors sur ses épaules.

Si vous souhaitez faire appel à un photographe professionnel, c’est d’abord pour profiter de son expérience, son style, ses conseils, sa disponibilité et surtout sa fiabilité. C’est un choix à ne pas prendre à la légère. Les mariés oublient souvent qu’après le mariage les choses qui restent sont l’amour, les alliances et les souvenirs. Les photographies sont le meilleur moyen pour partager ces souvenirs sur plusieurs générations. Le choix du photographe de mariage est donc à prendre au sérieux.

Chaque couple ayant ses propres attentes et son style de photos préféré, savoir combien coûte un photographe pour leur mariage dépendra surtout du savoir-faire, des techniques, ainsi que la réputation de celui çi. Les styles des photos de mariage varient énormément d’un photographe à l’autre. C’est donc aux mariés de se reconnaître dans tel ou tel style.

Le budget photographie est un poids important dans un mariage mais il est peut-être préférable de conserver de magnifiques clichés, plutôt que d’y faire abstraction et le regretter pendant des années…